Ouvrir les fenêtres dans une maison passive ? Bien sûr c'est possible !

Certains pensent qu'habiter dans une maison passive est une sorte de sacerdoce. Et que pour économiser le moindre kWh, interdictions et contraintes dictent leur loi, comme par exemple l'impossibilité d'ouvrir les fenêtres. Décidément, les clichés ont la vie dure…

 

Une maison passive, qu'est-ce que c'est ?

 

Le principe de la maison passive est simple : c'est une maison construite dans le but d'atteindre une consommation d'énergie, notamment celle liée au chauffage, proche de zéro. Pour réussir cet exploit la maison passive doit répondre à 4 grands principes : une isolation parfaite, un système de ventilation double flux, une orientation optimale des ouvertures et un chauffage par énergies renouvelables.

On compte aujourd'hui près de 50 000 bâtiments passifs dans le monde ! Ils sont conçus pour économiser en moyenne 90 % d'énergie par rapport aux maisons classiques ! (source : Association La maison Passive France et Label Passivhaus)

 

N'écoutons pas les sceptiques !

Bien évidemment, et comme souvent lorsque de nouveaux concepts viennent  révolutionner les habitudes et les certitudes, certaines voix s'élèvent pour mettre en doute le bien-fondé de la maison passive.

Par exemple,  on a souvent entendu certains "spécialistes" affirmer qu'on ne pourrait pas ouvrir les fenêtres des bâtiments passifs, surtout en hiver, sous peine de voir la consommation de chauffage prétendue quasiment nulle, bondir aussitôt.

Bien tenté de la part des détracteurs mais… totalement faux !

Pour leurs concepteurs, les maisons passives ne sont pas faite pour restreindre le confort, mais au contraire pour être des espaces à vivre sans contraintes.

Ils recommandent même aux heureux habitants de ces maisons d'ouvrir leurs fenêtres aussi souvent que le besoin s'en fait ressentir.
 

Un hiver bien aéré

Certes, en hiver, lorsqu'il s'agit par exemple d'ouvrir la fenêtre de la chambre pour aérer, la déperdition de chaleur ainsi provoquée, augmente le besoin en chaleur de la maison, qu'elle soit passive ou non.

Mais dans le cas d'une maison passive, il s'avère que le niveau de déperdition de chaleur est dans la majorité des cas quasiment négligeable après ouverture d'une fenêtre l'hiver. La consommation d'énergie augmentera de manière extrêmement faible et courte dans la durée (2 minutes environ pour retrouver une température agréable après avoir refermé la fenêtre), contrairement à une construction "classique".

 

La bonne fraîcheur des nuits d'été

  • En été, lorsqu'ils ressentent le besoin de fraîcheur, les habitants de maisons passives ont évidemment tout le loisir d'ouvrir leurs fenêtres la nuit, comme dans n'importe quelle maison ! Pourquoi d'ailleurs ne le feraient-ils pas ? Cela permet de faire entrer la fraicheur nocturne et de la conserver plus longtemps une fois les fenêtres fermées.
     

En résumé : dans une maison passive vous restez maître de vos fenêtres !

electricitéLa maison passive est avant tout une maison dont le but est d'améliorer le bien-être de ses occupants tout en préservant une consommation d'énergie quasiment nulle.

À partir de ce postulat, la liberté et le choix de chacun y est optimale.

Vous voulez ouvrir une fenêtre en hiver ? Faites-le sans crainte, l'air chaud de la maison passive ne se refroidira presque pas.

Ou en plein été ? N'hésitez pas à laisser l'air frais de la nuit entrer dans la maison. Votre maison le conservera une fois les fenêtres fermées.

Alors qui a dit que la maison passive n'entrainait que des astreintes et des obligations ? Voyons-y plutôt un espace de confort incomparable et pourquoi ne pas la choisir pour votre futur déménagement ?

 

Cet article vous a plu

- 11%

sur vos consommations d'électricité(1) !

Je profite de l'offre !
Sur le même thème